Le long du Danube, de Passau à Budapest

7 merveilles le long du fleuve

Le Danube fait tant rêver qu’ il a inspiré une valse. Ses rives sont bordées de charmantes cités qui se mirent dans ses eaux. Partez à leur découverte. Voici un parcours qui vous emmènera de Passau à Budapest. Avec une escale indispensable : Bratislava, qui si elle n’est pas la plus connue des villes danubiennes, en est la bonne surprise.

Découvrez l’Europe centrale au fil de l’eau, de la meilleure façon qu’il soit, en bateau, bien sûr, le temps d’une croisière sur le Danube. Longez ses rives à vélo, à la rencontre des cigognes. Empruntez en voiture les routes pittoresques qui serpentent dans les vignes. Voici sept merveilles à découvrir le long du Danube.

1. Passau, la ville aux trois rivières

La cathédrale de Passau. Cet édifice baroque impressionne avec ses deux clochers à bulbe et son intérieur vaste tout de blanc vêtu, la profusion des stucs qui garnissent les voûtes.

Commençons donc en amont, avec Passau, assise sur la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche, au confluent de trois cours d’eau. Sur la colline, sa citadelle domine la cité. Cette ville de Bavière est agréable et animée, il fait bon flâner au long des venelles. La cathédrale Saint-Étienne domine la place.

Les culottes bavaroises : à Passau, ce ne sont pas les magasins qui manquent. On y trouve les inévitables culottes traditionnelles.

2. Melk l’abbaye mordorée

L’intérieur de l’abbaye de Melk : un festival d’architecture baroque. Vous y admirerez les appartements, l’église, la bibliothèque.

On l’aperçoit de loin. L’abbaye de Melk domine la Wachau, classée sur la liste de l’Unesco. Et ce qui frappe, c’est la couleur de l’édifice. L’ocre de sa façade joue avec la lumière et se dore au soleil. Le spectacle est magnifique. L’intérieur l’est tout autant. La terrasse offre une vue superbe sur le Danube. l’abbaye de Melk est incontournable. N’oubliez pas le parc : il est agrémenté d’un ravissant pavillon dont l’intérieur vaut le détour.

L’intérieur du pavillon est revêtu de fresques rafraîchissantes parsemées d’animaux, de végétation exotique, dans laquelle évolue des peuples indigènes.

3. Vienne, l’impériale

Vienne, haut lieu culturel, capitale de la musique.

Le Danube traverse ensuite l’impériale Vienne, où s’épanouit toute la pompe des Habsbourg. La musique est partout, jusque dans le rythme des façades Sécession qui font sa renommée. Et pour vous rendre à Bratislava, empruntez le bateau.

En bateau de Vienne à Bratislava : poursuivez votre parcours en empruntant le bateau. Le parcours vous permettra de photographier des sites pittoresques comme les ruines du château de Devin, en Slovaquie.

4. Bratislava, la bonne surprise

Rénové, entièrement piétonnier, bordé de palais et parsemé de sculptures, le centre historique de Bratislava mérite une escale.

La capitale slovaque est moins connue que ses sœurs voisines, coincée entre Vienne et Budapest. Et pourtant, Bratislava ne manque pas de charme. Il fait bon flâner dans le centre historique, de visiter ses palais et de prendre un verre sur les terrasses de café.

Un îlot de culture : au sud de la capitale slovaque, une presqu’île et son temple de l’art contemporain ; le musée Danubiana, posé sur les eaux, occupe un site remarquable.

 

5. La forteresse de Komarno

La forteresse de Komarno est un véritable labyrinthe. L’ensemble de galeries qui la compose est tout à fait impressionnant.

Le fleuve marque une frontière naturelle entre la Slovaquie et la Hongrie. Komarno s’étend des deux côtés des rives du Danube. Du côté hongrois, visitez la forteresse : un vaste dédale de galeries vous attend, dans un état de conservation exceptionnel mis en valeur par une rénovation intelligente. La partie slovaque de la ville est connue pour sa place de l’Europe.

La place de l’Europe aligne tous les styles du continents dans méli-mélo un peu kitsch.

 

6. La basilique d’Esztergom

Dressée sur la colline, la grandiloquente Basilique d’Esztergom en impose par ses dimensions colossales et sa pompeuse décoration.

Encore une ville coupée en deux par le Danube, frontière naturelle entre la Slovaquie et la Hongrie. Empruntez l’élégant pont vert-de-gris Marie-Valérie tout en métal pour rejoindre la partie hongroise, Esztergom . Il faut ensuite gravir la colline pour rejoindre la massive Basilique du XIXe siècle qui domine le site.

Les cigognes : en saison, il est courant de les rencontrer sur les rives du Danube.

7. Budapest, la perle du Danube

Gigantesque, le parlement hongrois se mire dans les eaux du Danube.

La courbe du Danube épouse les collines dominées par le château de Visegrad, plongé dans les nuages. Halte dans le pittoresque village de Sventendre, qui a tant inspiré les artistes. Votre parcours se termine par la perle du Danube, Budapest et ses extravagantes façades Art nouveau, ses bains fin de siècle. Le célèbre pont des chaînes relie les deux rives, dominées par le château, sur la colline de Buda, et par le parlement, à Pest.

Enfourchez votre vélo ! L’Eurovélo 6, surnommée « la route des fleuves » longe le Danube.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s