Bratislava, scène de crime

Vous aimez les frissons ? Bratislava vous donnera des sueurs froides !

Paris a sa Cour des miracles, Londres Jack l’Éventreur et Bratislava, sa rue du bourreau. Et si le temps d’une balade nocturne, on jouait à se faire peur dans les rues du centre historique de Bratislava ? Parcours du crime dans la capitale slovaque.

 

Une ruelle étroite, quelques pavés mal dégrossis, la nuit tombée.

L’heure du crime

Dans l’obscurité, votre regard s’accroche à une faible lueur d’espoir, tout au fond de la rue, si loin, trop loin : la lumière falote d’un réverbère.

 

Un frisson vous prend à l’épaule, vous vous retournez : pas âme qui vive, juste le vent qui vous a frôlé.  Les ombres inquiétantes vous suivent.

Pourquoi ce couteau accroché au mur ?

L’arme du crime ?

Qui dit crime, dit châtiment. C’est dans l’ancien hôtel de ville que la justice est rendue dès le moyen âge. Et que le sort des sorcières est scellé.

L’hôtel de ville

Elles avouent leur commerce avec Satan sous la torture et sont envoyées au bûcher. Les pauvres pécheresses doivent passer la Tour Michel, dans un silence de mort. Là, cagoule sur la tête, le bourreau les attend pour sa macabre besogne.

Bourreau, fais ton office !

Même les statues se souviennent des crimes commis à Bratislava. Le brave Cumil sort sa tête des égouts du vice : c’est qu’il en a vu des règlements de comptes au cours des années 1990, cette période sauvage pendant laquelle régnait en maître la mafia à Bratislava. Peut-on s’imaginer tant de sang sur le pavé ?

Sourire ou rictus ?

Bratislava a aussi connu ses tueurs en série ! Comme ce nécrophile, qui a assassiné impitoyablement neuf pauvres femmes ! Il avait encore du sang frais sur ses vêtements lorsque la police l’a enfin appréhendé dans un hôtel, en plein centre, après de longs mois d’enquête et d’angoisse.

La nuit tombée

Il suffit de faire quelques pas, de retrouver l’animation des terrasses et leurs lumières pour retrouver l’humanité et la chaleur de la capitale slovaque. Ouf ! On jouait juste à se faire peur…

Publicités

8 réflexions sur « Bratislava, scène de crime »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s